Personnaliser

Nous utilisons différentes technologies de traceurs, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus, faciliter votre navigation et analyser le trafic. Vous pouvez si vous le souhaitez, désactiver partiellement ou totalement les données ainsi collectées.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Demande de renseignements
Être rappelé(e)

CONTACTEZ NOUS

05 34 40 66 08

05 34 40 64 85

(numéro non surtaxé)
Du lundi au vendredi de 9h à 17h


contact@avsconcept.fr


AVS CONCEPT
101 Bd de Suisse
BP 90502
31205 Toulouse Cedex 2

Envoyer un message


En validant ce formulaire, vous acceptez que les données recueillies fassent l’objet d’un traitement automatisé destiné à vous communiquer toutes les informations relatives à nos activités et services. la base légale est l’article 6.1.a du RGPD (consentement). Votre inscription nous permet également de vous envoyer des informations sur l’activité de notre groupe. Les données sont conservées en base active deux ans maximum à compter de la date de validation du formulaire. Les destinataires de données sont le Groupe AVS Concept en tant que responsable de traitement, ses services internes en charge de la gestion.

Conformément aux dispositions légales en vigueur, vous disposez du droit de demander au responsable du traitement l’accès aux données à caractère personnel, la rectification ou l’effacement de celles-ci, ou une limitation du traitement relatif à la personne concernée, ou du droit de s’opposer au traitement et du droit à la portabilité des données.

Pour exercer vos droits, vous pouvez nous contacter en indiquant vos coordonnées (nom, prénom, adresse de courrier électronique ou postale) par l'intermédiaire de rgpd@avsconcept.fr ou par voie postale à l'adresse suivante : Groupe AVS Concept, 101 boulevard de Suisse, BP 90502, 31205 Toulouse Cedex 2.

Une réponse vous sera adressée dans un délai maximum d’un mois à compter de la réception de votre demande.

Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation auprès d’une autorité de contrôle. En france, l’autorité de contrôle en charge est la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.

Facturation Salaire Net

Salaire Net Facturation

Blog

Portage salarial, parcours professionnels individuels et protection sociale : quels enjeux ?

A mi-chemin entre le travail en indépendant et le salariat, le portage salarial est une forme d’emploi innovante & sécurisante qui permet à des professionnels autonomes d’exercer leur activité en toute liberté sans être privés de la protection sociale des salariés. Les experts « portés » peuvent donc gérer leur emploi du temps et leur clientèle comme bon leur semble tout en étant protégés s’ils tombent malades ou s’ils se retrouvent au chômage par exemple. Néanmoins, les avantages sociaux ne sont pas toujours les mêmes pour l’ensemble des travailleurs indépendants qui, en règle générale, ne bénéficient pas d’une protection sociale équivalente à celle des salariés.

Depuis le 1er janvier 2016, les employeurs doivent quant à eux mettre en place un dispositif au moins égal à la couverture minimale obligatoire avec un financement patronal au moins égal à 50% pour les salariés ne bénéficiant pas d’une couverture de santé complémentaire. Avec l’émergence des parcours professionnels individuels (salariés « portés », auto-entrepreneurs, micro-entrepreneurs, indépendants, slasheurs, etc.), il s’agit donc de faire face à un nouvel enjeu : comment adapter la protection sociale à l’individualisation grandissante des parcours professionnels ?

Quelle protection sociale pour les indépendants ?

Grands oubliés des reformes instaurées par la loi Travail, les indépendants souffrent de plus en plus de ne pas bénéficier d’une protection sociale appropriée à leurs besoins. Certes, pendant de nombreuses années, ces derniers n’avaient pas souhaité payer des cotisations élevées pour des droits sociaux dont ils estimaient pouvoir se passer. Grâce à un niveau de revenus intéressant et une faible exposition au chômage, ils pouvaient en effet se débrouiller sans avoir à cotiser de manière conséquente. Mais au cours des dix dernières années, la situation a drastiquement évolué et les indépendants ont désormais besoin d’une protection sociale similaire à celle des salariés.

Malheureusement, le texte de loi de Myriam El Khomri, ministre du Travail, n’a pas prévu de grandes réformes pour ces travailleurs, sauf peut-être une contribution des plateformes à la formation professionnelle de leurs travailleurs ainsi qu’une assurance les protégeant en cas d’accidents du travail. Pire encore, le RSI et ses nombreux dysfonctionnements restent pour les indépendants une épée de Damoclès dont ils se passeraient volontiers. Aujourd’hui, la complémentaire santé demeure à leur charge alors que l’assurance chômage ne leur est toujours pas ouverte. Le mode de calcul des retraites ne leur permet quant à lui guère d’aspirer à des pensions mirobolantes en fin de parcours professionnels, ce qui, bien évidemment, est loin de se révéler encourageant.

Mieux protéger les travailleurs indépendants

Face à une problématique de plus en plus pesante, le gouvernement doit donc se décider à faire évoluer la protection sociale des travailleurs optant pour des parcours professionnels individuels. Ainsi, même si la distinction « salariés/indépendants » demeurerait inchangée, les clivages sociaux seraient quant à eux réduits, voire abolis. Plusieurs pistes sont envisagées, parmi lesquelles l’ouverture à l’assurance chômage et la création de nouveaux statuts donnant droit à une protection sociale spécifique.

Pourtant, la protection sociale des indépendants est une problématique qu’il s’agit de résoudre au plus vite. Portés par de nombreuses lames de fonds (innovation numérique, nouvelles technologies, ubérisation, économie du partage, …), les français sont désormais à la recherche de flexibilité et de liberté, loin des modèles sociaux classiques et des modèles 100% salariaux. En 2015, l’INSEE recensait près de 2 millions d’indépendants dans le seul secteur des services. D’ici 2020, on estime par ailleurs que 30% des travailleurs seront indépendants. Il est donc plus qu’urgent pour le gouvernement de revoir le cadre actuel et de répondre aux nouveaux enjeux afin d’accompagner les français dans leur recherche d’indépendance.

Les avantages sociaux du portage salarial

Aujourd’hui, seul le portage salarial apparaît comme une alternative capable de répondre à ces différentes problématiques. En effet, ce dispositif dynamique et sécurisant permet de travailler de manière autonome tout en bénéficiant de la protection sociale du salariat :

  • Retraite
  • Prévoyance
  • Santé
  • Chômage
  • Etc..

A défaut de réformes rapidement adoptées, les professionnels autonomes en quête de flexibilité et d’avantages sociaux peuvent donc opter sans hésitation pour cette forme d’emploi grâce à laquelle ils pourront exercer leur activité en toute sécurité, sans aucun risque.

Liens importants: Portage salarial | Portage salarial btp | Définition du portage salarial